Dernières volontés

Pourquoi donner à une organisation humanitaire?

©fotolia

Thomas* a transmis l’œuvre de sa vie par le biais de son testament à Terre des hommes - aide à l’enfance. Ainsi, il a pu avoir la certitude que sa disparition aura des conséquences positives pour des enfants.

« De nombreuses personnes se demandent ce qu’il adviendra de l’œuvre de leur vie après leur mort. Elles aimeraient trouver un moyen pour aider d’autres personnes avec leur fortune », explique Vincent Maunoury, responsable des successions à la Fondation Terre des hommes – aide à l’enfance.

Comme c’est le cas pour d’autres organisations d'utilité publique, il est possible de mentionner la plus grande organisation d’aide à l’enfance suisse, Terre des hommes, dans un testament, afin de soutenir des enfants défavorisés dans le monde entier. Thomas, un homme d'affaires couronné de succès de Zurich, a opté pour cette possibilité.
Thomas a travaillé toute sa vie durant pour un grand groupe et s'est sacrifié pour sa profession. Il n’a que rarement fait des dons à des organisations humanitaires de son vivant.

Contrairement à sa vie professionnelle réussie, Thomas a dû affronter divers revers dans sa vie privée. Il n’a jamais pu avoir d’enfants avec son épouse. Cette dernière est tombée gravement malade et est décédée très jeune.

Ces événements ont renforcé chez Thomas le souhait d’aider les enfants. Il a décidé de transmettre son capital épargné à Terre des hommes pour les enfants dans le besoin. Les projets de la Fondation l’ont convaincu en raison de l'expertise et de l’aide concrète apportée aux enfants. «Terre des hommes m’a fait la meilleure impression d’entre toutes [parmi les organisations interrogées], elle a proposé un bon service, offert une prise en charge personnelle et garanti le secret de mes données», a souligné Thomas. Il a légué une somme considérable à la Fondation en faveur des enfants .

«Nous nous engageons à utiliser les versements qui nous sont confiés, conformément à la vision et aux valeurs de Terre des hommes, pour des enfants vulnérables. Les instructions figurant dans le testament sont toutes exécutées, les unes après les autres », explique Vincent Maunoury, responsable des successions à la Fondation Terre des hommes – aide à l’enfance.

Un don comme celui de Thomas permet par exemple d’aider plus de 3000 enfants en Palestine et à Gaza pendant plus de quatre ans dans un projet de lutte contre le travail des enfants. «Nous avons pu les retirer de la rue ou de situations d'exploitation et les scolariser. Ils pourront faire un apprentissage plus tard et intégrer la société. Un modèle de durabilité», selon Joseph Aguettant, le chef de la délégation Terre des hommes à Jérusalem.

Chez Terre des hommes, des personnes comme Thomas obtiennent un large conseil pour l'organisation de leurs dernières volontés. Nous les assistons à tout moment et nous leur garantissons que toutes les données soient  traitées de manière confidentielle. La Fondation propose en outre de faire fonction d’exécuteur testamentaire pour ceux qui le souhaitent et les demandes des testateurs/-trices sont intégralement prises en considération.

*nom modifié

« Malheureusement, aujourd’hui en Suisse, encore  six personnes sur dix  décèdent sans avoir établi de testament. Pourtant, il est très simple de consigner ses dernières volontés dans un testament. Sans testament et sans famille proche (les enfants, l’épouse et les parents sont protégés par la réserve héréditaire), vos biens et avoirs iront à des parents éloignés ou à l’État après votre décès ». Vincent Maunoury, responsable des successions à Terre des hommes.

Vous êtes intéressé à faire un legs à une organisation humanitaire ?
C’est avec plaisir que nous vous conseillons dans vos démarches.
Vous pouvez -commander gratuitement et sans engagement notre guide des successions par email : pascal.pittet@tdh.ch ou par téléphone 058 611 06 56 
 
Le calculateur en ligne de notre partenaire Moribono vous permet de calculer sans frais votre testament : www.tdh.ch/testament
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire