Dernières volontés

Faire vivre ses valeurs

© Chloé Schaer

Entre vous et moi, soyons honnêtes et francs, il est des démarches plus agréables que celle de devoir rédiger son testament, de constater un beau matin que le Temps – avec un grand « T » – produit insidieusement ses ravages, jour après jour, que la maladie survient sournoisement dans le quotidien, sans crier gare, menaçant notre existence même, que les aléas de l’existence ont mis à mal notre entourage ou même le patrimoine que nous avons patiemment construit.

Toutefois, sous l’aspect très formel, voire même notarial, que revêt habituellement cet acte, peut aussi se profiler un aspect altruiste et philosophique, lumineux et sincère : celui de donner un sens à un engagement social pris de longue date mais peut-être non encore concrétisé, celui de savoir que les principes et valeurs que nous chérissons sont partagés et qu’ils perdureront pour longtemps, portés avec ferveur et enthousiasme, tout en étant teintés de cette pudeur toute légitime due à la démarche de respecter « les dernières volontés » d’une personne, d’un être humain.

Un être humain qui, sous le parallélisme de l’écrivain, écrit un livre, celui de sa vie, avec ses chapitres, tantôt charmants, tantôt tristes, ses rebondissements, plus ou moins heureux, et son épilogue. A la différence du « bouquin » en papier, qu’on ouvre et qu’on referme à sa guise, ce livre-ci n’est pas – ou rarement – fermé librement : les pages se tournent d’elles-mêmes, jusqu’au jour où arrive l’ultime feuillet.

Mais que vous soyez un romancier adulé ou un habitant lambda qui n’a jamais été publié, il vous appartient d’écrire l’histoire, votre histoire et sa suite, si tel est votre souhait.

Car, ici, nous parlons bel et bien de vos souhaits, de vos rêves, ceux qui vous ont fait vibrer tout au long des décennies, la raison même de votre existence, et que vous désirez voir perpétuer !

Henry Dunant, illustre fondateur de la Croix-Rouge, pensait que

« Seuls ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde y parviennent ! »

En portant secours aux blessés de Solférino, quelle que fut leur nationalité, il initia le plus grand mouvement humanitaire jamais créé. 150 ans plus tard, plus qu’aucune autre œuvre d’entraide, la Croix-Rouge réunit sous un même toit des savoirs multiples, une expérience extraordinaire, une passion sans pareille. L’objectif et sa raison d’être demeurent cependant ceux qui l’inspirèrent, à savoir : soulager les souffrances de tous, sans discrimination. Telle est sa mission d’hier, d’aujourd’hui et de demain !

Les priorités, du moins pour notre pays, ont certes – et fort heureusement – évolué. Il n’en demeure pas moins qu’entre l’aide d’urgence, la lutte contre l’exclusion, les actions de solidarité sont nombreuses.

Malgré les apparences, notre Canton compte bien des habitants dans la détresse. Souvent, ils sont invisibles, se fondent dans la foule et rien – ou presque – ne les distingue des autres passants. Pourtant, ils existent bel et bien et si la Croix-Rouge vaudoise peut les approcher en leur apportant aide et soutien, c’est essentiellement grâce à la générosité de ses donateurs.

Active sur les terrains accidentés de la santé, de la famille, du social et du bénévolat, mais également dans le domaine de la formation, la Croix-Rouge vaudoise apporte aide et réconfort à la population du Canton, là où la précarité et l’exclusion donnent parfois le vertige. Confrontée aux souffrances physiques et morales d’un monde qualifié d’évolué, elle n’entend pas détourner le regard et rester les bras croisés devant tant de tourments. Au contraire…

Face à la vulnérabilité des personnes âgées, malades, fragilisées ou en situation de handicap, ces personnes qui sont peut-être des proches, des amis, des habitants de votre immeuble ou de votre ville, elle ouvre ses yeux et son cœur et s’engage, volontaire et déterminée, jour après jour. L’aide humanitaire de voisinage, c’est son créneau, son objectif, celui qui hier justifia son fondement, celui qui, aujourd’hui encore, la confirme dans sa mission, celui qui, demain, attestera sa raison d’être.

Rien n’est pire que de renoncer, de créer une vacuité… bien vite comblée par un Univers qui n’a que faire de ce mot inventé mais qui n’a aucun sens. La notion de « fin », quelle qu’elle soit, n’est ainsi pas acceptable : la continuité s’avère la seule issue réalisable et logique !

Ne pensez donc pas que vos rêves partiront avec vous, que vos espoirs de jours meilleurs s’éteindront, que vos aspirations seront anéanties, relayées aux oubliettes ou aux souvenirs d’un être disparu : au contraire, qu’aimeriez-vous qu’il advienne de votre succession, de cette vie que vous avez bâtie, de ses espoirs (parfois fous) d’avoir voulu changer les choses ?

Faites-les vivre : soyez celui qui change le scénario de nombreuses vies, soyez celui qui donnera un sens réel et concret à la solidarité, dans votre Canton.

Faire ce qu’il y a à faire, pour les personnes qui sont dans l’urgence ou celles qui souffrent, c’est nécessaire, c’est naturel, c’est humain, c’est généreux.

La Croix-Rouge vaudoise concentre l’entier de ses activités en faveur de la population locale. A ce titre, elle ne mène aucun projet à l’étranger, ceci étant de la compétence exclusive du siège de la Croix-Rouge suisse, à Berne, et du CICR, à Genève, dont elle est financièrement indépendante. Son action repose sur le travail de bénévoles motivés et formés, de professionnels qualifiés ainsi que sur le précieux soutien de ses membres et donateurs.

Orientée sur 3 axes principaux

  • Protéger la vie
  • Promouvoir la santé
  • Préserver la dignité humaine

 

chacune de ses interventions traduit au quotidien les Principes Fondamentaux du Mouvement Croix-Rouge :

Humanité — Impartialité — Neutralité — Indépendance — Volontariat — Unité — Universalité

En désignant notre Institution comme héritière, vous confirmez votre volonté de soutenir nos objectifs fondamentaux et nos prestations d’humanitaire de proximité, vous décidez d’avoir le dernier mot :

Ecrivez la suite de l’Histoire !

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez obtenir de plus amples informations sur les prestations et/ou les projets que vous aimeriez soutenir par une disposition testamentaire ou si vous souhaiter bénéficier d’un conseil personnalisé. La Croix-Rouge vaudoise est labellisée Zewo, une certification indépendante et reconnue qui garantit que les dons qui lui sont confiés sont utilisés de manière consciencieuse et conforme au but souhaité par le donateur. En outre, elle bénéficie d’une exonération fiscale totale concernant les successions sur le territoire cantonal ainsi que dans la plupart des autres Cantons.

Nathalie Schaer
Responsable des Legs & Successions
021 340 00 70
n.schaer@croixrougevaudoise.ch

Croix-Rouge vaudoise

Certificat ZEWO

Nathalie Schaer

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire