Articles

Les gens meurent toujours plus âgés en Suisse

En 2012, les hommes sont décédés en moyenne à l'âge de 75,4 ans en Suisse, les femmes à 81,6
©Fotolia

Dans les années 1970, plus de 70% des décès touchaient des personnes âgées de moins de 80 ans; en 2012, il n'y en avait plus que 40%. La probabilité de mourir jeune est désormais faible.

En 2012, 64'173 personnes sont décédées en Suisse. La plupart avaient plus de 80 ans. Les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les affections de l'appareil respiratoire et les accidents sont les causes les plus fréquentes de décès.

Dans les années 1970, plus de 70% des décès touchaient des personnes âgées de moins de 80 ans; en 2012, il n'y en avait plus que 40%, selon des données de l'Office fédéral des statistiques (OFS) publiées mardi. cette année-là, les hommes sont décédés en moyenne à l'âge de 75,4 ans, alors que les femmes à 81,6 ans.

3% des personnes décédées ont moins de 45 ans

La probabilité de mourir jeune est désormais faible. Pour les nouveaux-nés, le taux de mortalité s'est situé en 2012 à 34 pour 10'000 naissances vivantes. Le risque de décès chez les enfants âgés de 2 à 17 ans est inférieur à 1 pour 10'000.

En 2012, 3% des personnes décédées avaient moins de 45 ans, 12% entre 45 et 65 ans, 42% entre 65 et 84 ans et 43% 85 ans et plus. Sur l'ensemble des décès, les maladies cardio-vasculaires sont la cause la plus fréquente - 32% chez les hommes et 36% chez les femmes.

Le cancer dans près d'un cas sur trois

Suit le cancer avec une part de 29% chez les hommes et 22% chez les femmes. Chez les hommes âgés de 47 à 79 ans, les maladies oncologiques sont la cause la plus répandue, alors que chez les femmes, la tranche d'âge s'élargit même de 37 à 79 ans.

Les accidents et le suicide touchent surtout les hommes dans la classe d'âge de 12 à 46 ans et les femmes entre 16 et 36 ans. Pour près de neuf causes de décès sur dix, plusieurs maladies sont en cause.

Publié le 16.12.2014

cht/ats/Newsnet

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire