En souvenir de ...

Annie Girardot

Annie GirardotAnnie Girardot © DR

L’actrice Annie Girardot est décédée "paisiblement" lundi à l’hôpital Lariboisière à Paris, à l’âge de 79 ans, a annoncé sa petite-fille Lola Vogel.

 

"Elle est partie paisiblement. Maman et moi étions à ses côtés", a déclaré Lola Vogel, petite-fille d’Annie Girardot.

 L’actrice souffrait depuis plusieurs années de la maladie d’Alzheimer, révélée au public par sa famille en 2006 et dont elle était devenue un symbole, après avoir accepté de se faire filmer pour le documentaire "Ainsi va la vie", de Nicolas Baulieu.

 Née le 25 octobre 1931 à Paris, elle avait fait ses débuts au cinéma avec "Treize à table" de André Hunebelle, en 1955.

 

Annie Girardot, une grande actrice populaire

 La comédienne Annie Girardot était une grande actrice populaire, lauréate de trois Césars, à la carrière en dents de scie.

Elle était devenue un symbole de la maladie d’Alzheimer dont les ravages étaient apparus dans "Ainsi va la vie", documentaire de Nicolas Baulieu qui l’a filmée pendant huit mois. "Aujourd’hui, Annie ne sait plus rien d’Annie Girardot", concluait-il.

 Née le 25 octobre 1931 à Paris, Annie Girardot entre au Conservatoire de Paris, après son baccalauréat et des études d’infirmière. Elle y remporte le premier prix de comédie en 1954, année où elle intègre la Comédie Française pour interpréter notamment "La machine à écrire" de Jean Cocteau.

Parallèlement, elle fait ses débuts au cinéma avec "Treize à table" de André Hunebelle, en 1955. Deux ans plus tard, elle quitte la Comédie Française, et se lance dans le théâtre de boulevard avec "Deux sur une balançoire", mis en scène par Visconti.

 Après quelques films commerciaux, "Rocco et ses frères" toujours de Visconti (1960) lance véritablement sa carrière au cinéma. Jouant beaucoup, alternant grands rôles et films médiocres, elle s’illustre notamment dans "Le mari de la femme à barbe" (1963), "Dillinger est mort" (1969) de Marco Ferreri, "Vivre pour vivre" de Claude Lelouch (1967), ou encore "Mourir d’aimer" d’André Cayatte (1971).

 En 1982, sa revue au Casino de Paris est un échec et, hormis quelques rôles remarqués - "Liste noire" (1984), "Partir revenir" (1985), "Comédie d’amour" (1989) - elle disparaît quasiment du grand écran au début des années 80.

Elle se consacre alors au théâtre avec notamment "L’avare" (1986), "Descente aux plaisirs" (1997), "Le 6ème ciel" (1998), et à la télévision avec de grandes sagas comme "Le vent des Moissons" ou "Orages d’été".

 En 1977, elle est couronnée par le César de la meilleure actrice pour son rôle dans "Docteur Françoise Gailland" (Jean-Louis Bertucelli) puis, en 1996, par le César du meilleur second rôle dans "Les Misérables" de Claude Lelouch, après avoir été longtemps boudée par la profession.

En 2002, elle reçoit un nouveau César, celui du meilleur second rôle féminin pour "La pianiste" de Michael Haneke. La même année, le Molière de la meilleure comédienne lui est décerné pour "Madame Marguerite".

 Annie Girardot était divorcée de l’acteur italien Renato Salvatori (décédé en mars 1988), le père de sa fille Giulia. En 2006, sa famille avait révélé sa maladie d’Alzheimer, diagnostiquée deux ans plus tôt. 

LeMatin.ch & les agences

Voir toutes les célébrités
Ecrire une condoléance

Sylviane Bochatay-Wey
Une grande dame tire sa révérence, je suis très triste mais soulagée pour elle. C'est une artiste d'exception qui a laissé un grand vide depuis qu'elle lutte contre la maladie. Je ne peux pas regarder son visage sans éprouver de l'émotion. Elle a su si bien servir son art parce qu'elle était à notre image, d'une humanité lumineuse et proche de ce que chacun de nous peut traverser dans sa vie. Bon envol, il restera de vous des films cultes et un souvenir impérissable!


Marc Martinez
c'est une grande dame qui nous laisse aujourd'hui. Elle a bercée mon enfance avec tous ses films. Je présente mes condoléances à toute sa famille. Adieu l'artiste !!!


Anne-Marie Monnier
Annie, vous étiez tellement GRANDE. Votre présence, votre voix, votre gouaille très particulière. Vous étiez une actrice dont personne ne pourra oublier. Le cinéma vous a manqué, mais personne ne vous oubliera. Sincères condoléances à votre famille, votre fille et votre petite-fille qui ont été présentes à chaque instant. Vous nous manquiez déjà, mais vous nous manquerez encore plus. Reposez en paix auprès des anges.


Evelyne Ziani
la plus grande et vraie des artistes beaucoup de prestance je regrette ce départ mais je sais qu'Annie Girardot sera toujours là car sa filmographie marque à jamais l'histoire du cinéma FRANCAIS pour moi elle reste la meilleure de toute aujourd'hui et à jamais. Beaucoup de courage à sa famille qui est resté à ses côtes.


Marie-Claire Pigueron
bon voyage ... bon repos à cette nouvelle étoile qui brille depuis ce soir au firmament une pensée s'envole près de sa famille, de ses amis aussi


Jocelyne Zbinden
C'est avec tristesse que j'apprends le décès de cette grande actrice. Merci pour ces rôles magnifiques et surtout le Dr Françoise Gailland. Reposez en paix.


Pascal
Encore une très bonne actrice qui nous quitte elle qui était drôle et si bien dans ces rôles comique adieu Annie jamais je t'oublierai


Luisa Paltani
Je suis très touchée par la disparition de cette grande actrice, je l'aimais beaucoup, elle m'a beaucoup fait rire dans le film avec De funès La zizanie. Annie repose en paix et merci pour les merveilleux moments que tu nous a donné. Meilleures pensées, et mes condoléances à toute la famille. Luisa


Frank Bardelletti
Une pensée de courage dans ces moments difficilles pour tous les proches d'Annie. Que la Tantine repose en paix. Je et nous ne L'oublierons pas. La derniere VRAI actrice française part se reposer. MERCI pour Toi Annie.


Christiane Jeanneret
Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers, il est vrai qu'après une longue maladie, pour elle comme pour les siens, c'est une délivrance, ce qui reste est dans nos coeurs, elle a beaucoup donné au cinéma, mais comme partout, c'est une fois mort que l'on te porte aux nues. Annie repose en paix, mes pensées vont vers les tiens, une fille et une petite fille pour qui la maman et la mami était tout.


Isabelle Caubert
Que dire sinon que nous venons de perdre une Femme avec un grand F une actrice hors norme et qui restera toujours un exemple pour tous.


Patricia
Peu de mots pour décrire la tristesse que nous laisse ce départ. Simplement que ce fut une actrice merveilleuse et que le cinéma et nous tous avons perdu une très grande dame. Repose en paix Annie. On ne t'oubliera jamais.


Nicole Guenat
Comment trouver une actrice qui puisse nous donner tant d'émotion; car elle ne "jouait" pas, elle "était" tout simplement !


Marlyse
Le départ d'une très grande dame du cinéma est partie, nous sommes triste, mais il va nous rester les films. Envolez-vous dans les étoiles et brillez comme vous avez brillé au cinéma. Nous vous regrettons. Pensées à ses proches.


Josélia Nobre
Quand je suis arrivée à Genève venue du Portugal, Annie vous étiez mà preferée au cinema, grande actrice grande dame. En vous perdant nous avons perdu quelqu'un de valeur. Repose en paix.


Jean Xolin
A Vous Madame Girardot ... Vous étiez belle Madame et j'avais 18 ans, vous incarniez La Femme pour un adolescent. Là, au fond de mon cœur, vous aviez votre place vous étiez cette fleur dont nul ne se lasse. Oui j'étais amoureux, de vous, de votre charme, et au fond de mes yeux vous étiez une flamme. Vos rires et vos regards me faisaient tant rêver que quarante ans plus tard, je ne puis oublier. J'ai en moi tant d' images qui me parlent de vous que j'en tourne les pages comme en un rêve fou. Vous m'avez fait sourire et puis parfois, pleurer, alors j'aimerais dire, je vous ai adoré. Vous aviez ce talent qui fait les grands acteurs et là, parmi les grands, vous faisiez mon bonheur. S'il est un paradis où vont les belles âmes, vous y serez, Annie, classée première dame. Ce soir vous nous quittez pour un monde meilleur je ne vais pas pleurer mais vous rêver, des heures. Vous serez à jamais un morceau de ma vie car quand on a aimé, nul instant ne s'oublie. Jean Xolin


Claude Gentychere
Chère Annie je vous ai toujours aimée et admirée aujourd'hui je prie pour vous je pense très fort à votre fille et ses enfants je les embrasse, je ne vous oublierai jamais merci pour tout ce que vous m'avez apporté de joie d’émotion de bonheur merci chère ANNIE.


Jacques Favre
« Avec le temps Avec le temps, va, tout s’en va L’autre qu’on adorait, qu’on cherchait sous la pluie L’autre qu’on devinait au détour d’un regard Entre les mots, entre les lignes et sous le fard D’un serment maquillé qui s’en va faire sa nuit Avec le temps, tout s’évanouit. » « Léo Ferré » ANNIE « Quand les souvenirs s’en vont, ce sont les autres, parfois, qui un jour vous connaissent mieux que vous-même » (Annie Girardot) Au vent des moissons et orages d’été, mourir d’aimer. Visconti, Lelouch, Audiard, Zidi, Carné… Vivre pour vivre, que de souvenirs, souvenirs ! Adulée puis oubliée, dans la tourmente et la zizanie, Le courage sans conteste de dire encore « Merci la vie » Oubliant peu à peu, qu’elle avait été oubliée. Jusqu’à l’oubli même de s’en être confiée. Revenir dès lors en arrière, jusqu’au jour où la vérité nous a été dévoilée. Quand les pétales de la mémoire s’en vont. Quand la marguerite acclamée, s’effeuille, « Oublier même, que l’on a oublié ! » Prisonnière d’une autre dimension, Sans même pouvoir se donner un nom, Sans même pouvoir retrouver sa maison. Perdre alors le sens de toute destination. Si le temps n’existe plus, Si les visages se sont effacés, Si les souvenirs ont disparu, Et quand l’euphorie cède la place aux larmes, Alors ! cette simple question, « Qui devient-on, de quoi avons-nous peur ? » L’étoile que j’avais admirée, un jour pourtant s’en est allée. … Sans même se rappeler qui elle avait été. L’étoile que j’avais admirée, un jour pourtant s’en est allée, … Retrouver ce firmament, où elle avait brillé. Là-haut, paraît-il ! C’est un peu la bande à Bonnot. Là-haut, dit-on ! Elle a rejoint Louis, Jean-Claude et Lino. Et puis, quand deux femmes de courage se rencontrent, Françoise redevient Annie. … Mais pour un rôle désormais, aux couleurs de sa vie.

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire