En souvenir de ...

Henri Choquens

C’était l’hiver, il y avait beaucoup de neige, des voitures mal parquées et une ambulance qui ne parvenait pas à se frayer un chemin pour gagner l’hôpital. Au volant de son imposant camion des SI, Henri Choquens n’avait pas hésité et fait place nette pour le véhicule de secours.

Pour sa femme Janine, sa compagne pendant 56 ans, «ça, c’était tout Henri, toujours prêt à aider et à rendre service.» Et à faire plaisir: les habitants de leur immeuble à la Servette, tout comme les pensionnaires de l’EMS voisin se régalaient souvent des légumes qu’il cultivait dans le jardin familial du couple.

Né à Bernex, le 22 octobre 1927, Henri Choquens avait quitté l’école à 15 ans. Pas par choix, mais parce qu’il fallait travailler. Il exercera divers métiers avant de rejoindre les Services Industriels.

Engagé comme manœuvre, il y deviendra chauffeur de véhicules de chantier. A 60 ans, c’est la retraite anticipée. Trop tard pour remettre les crampons, même si Henri Choquens avait été un footballeur de talent, membre notamment des équipes «espoirs» du Servette et de l’équipe nationale. Heureusement, il ne manquait pas de passions. Amour de la nature, du jardinage, traque matinale aux champignons… Il avait aussi le goût des voyages qui le mèneront aux quatre coins du monde avec sa femme, épousée le 5 juillet 1952.

Pendant une quinzaine d’années, les Choquens passeront même les mois d’hiver à l’île Maurice où ils louaient une petite maison couverte de bougainvilliers. Sans oublier, bien sûr, l’amitié et les rencontres régulières avec les amis et ses anciens collègues.

Et puis la maladie a tout chamboulé. Henri Choquens lui a résisté pendant quatre ans, soutenu sans relâche par sa femme qui l’a accompagné jusqu’au bout de son chemin.

Hommages.ch


 

Henri Choquens

Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 6 mai 2008

printpdf

Tribune de Genève le 6 mai 2008

P . F . V i l l e d e G e n v e ()12(L)12(a)-296(F)12(l)12(a)12(m)12(m)12(e)12(\))]TJET Q/10 gs/3 8.6 Tf 97 Tz qBT 1 0 0 -1 35.22 28.29 Tm[(f a i t p a r t d u d c s d e M o n s i e u r H e n r i C H O Q U E N S

printpdf

Tribune de Genève le 8 mai 2008

printpdf

Tribune de Genève le 6 mai 2008

printpdf

Tribune de Genève le 24 mai 2008

printpdf

Tribune de Genève le 2 mai 2009

TG Souvenirs Choquens Henri

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2010

TG Souvenirs Choquens HenriHenri CHOQUENS 2008 ð 3 mai ð 2010 Le jour o ? tu nous a quitt?s, tu as laiss? plus quÚun grand vide. Une vie sans toi, ce nÚest pas une vie, ce nÚest que du chagrin. Janine et ceux qui tÚaiment

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2011

TG Souvenirs Choquens Henri

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2012

TG Souvenirs Choquens Henri SOUVENIR Henri CHOQUENS 2008 - 3 mai - 2012 Toujours autant de douleur et de chagrin: que c Ú e st dur de vivre sans toi. J anin e

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2013

TG Souvenirs Choquens Henri SOUVENIR Henri CHOQUENS 2008 - 3 mai - 2013 Le temps passe, mais rien ne comble ton absence. Comme tu me manques. Jan ine

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2014

TG Souvenirs Choquens Henri

printpdf

Tribune de Genève le 2 mai 2015

TG Souvenirs Choquens Henri ,3+)"6<.) TjETq39.6860008 176.6579895 m113.3860016 176.6579895 l113.3860016 77.4459991 l39.6860008 77.4459991 lhWn/OPOFF gsq73.9139099 0 0 99.4666443 39.5991821 77.3254089 cm/img0 DoQQ/cs1 CS1 SCN.5 w0 j4 M0 J[] 0 d39.9350014 77.6959991 m113.1360016 77.6959991 l113.1360016 176.4089966 l39.9350014 176.4089966 lhSBT.9700001 0 0 1 22.7014008 60.4614983 Tm/F1 15 Tf($"%!* )$+\(#',&) Tj.9599999 0 0 1 37.9065018 48.9771996 Tm/F2 9 Tf(!""# * ( &$\) * !"%') Tj/F0 9 Tf-30.11 -11.21 Td("9'82$ -9$ (99@$ %$ 7;-1 %$ '!\(#2>9 ) Tj( $/ %$ :(94-$5) Tj0 -9.5 Td(0-$ '$-* 4-> ;&89/ 2$'899- 7$91$9/ ? ;-> $9 '$ =8-25

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2016

TG Souvenirs Choquens Henri )/\('!18+) TjETq39.6860008 156.8159943 m113.3860016 156.8159943 l113.3860016 57.6040039 l39.6860008 57.6040039 lhWn/OPOFF gsq73.9139099 0 0 99.4666443 39.5991821 57.4829254 cm/img0 DoQQ/cs1 CS1 SCN.5 w0 j4 M0 J[] 0 d39.9350014 57.8530006 m113.1360016 57.8530006 l113.1360016 156.5659943 l39.9350014 156.5659943 lhSBT.9700001 0 0 1 22.7014008 40.6189995 Tm/F1 15 Tf($"%!* )$+\(#',&) Tj.9599999 0 0 1 37.9065018 29.1347008 Tm/F2 9 Tf(!""# * ( &$\) * !"%') Tj/F0 9 Tf-30.11 -10.92 Td(4" ,"62- 2&--" 6&9- 7" $:*. 5#3*%79" 2&-0

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2017

TG Souvenirs Choquens Henri SOUVENIR Henri CHOQUENS 2008 226 3 mai \226 2017) Tj/F0 9 Tf-30.11 -13.75 Td(Malgr351 le temps qui passe, ) Tj0 -9.5 Td(chaque jour en pens351e avec toi.) TjETq0 0 m153.0709991 0 l153.0709991 204.0939941 l0 204.0939941 lhWn/cs1 CS1 SCN2 w0 j4 M0 J[] 0 d.0001 203.0944977 m153.071106 203.0944977 lS0 1.0013 m153.0709991 1.0013 lSQq26.9290009 183.5440063 m126.1419983 183.5440063 l126.1419983 61.6539993 l26.9290009 61.6539993 lhWn/OPOFF gsq99.565567 0 0 122.0221405 26.7849026 61.6414032 cm/img0 DoQQ/cs1 CS1 SCN.5 w0 j4 M0 J[] 0 d27.1790009 61.9039993 m125.8919983 61.9039993 l125.8919983 183.2940063 l27.1790009 183.2940063 lhSQQ

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2018

TG Souvenirs Choquens Henri SOUVENIR Henri CHOQUENS 2008 226 3 mai \226 2018) Tj/F0 9 Tf-30.11 -13.75 Td(Comment ne pas penser 340 toi ) Tj0 -9.5 Td(en ce jour, alors que tous les jours je pense 340 toi.) TjETq0 0 m153.0709991 0 l153.0709991 215.4329987 l0 215.4329987 lhWn/cs0 CS1 SCN2 w0 j4 M0 J[] 0 d.0001 214.4331055 m153.071106 214.4331055 lS0 1 m153.0709991 1 lSQq26.9290009 194.8819885 m126.1419983 194.8819885 l126.1419983 72.9919968 l26.9290009 72.9919968 lhWn/OPOFF gsq99.565567 0 0 122.0221405 26.7849026 72.9799805 cm/img0 DoQQ/cs0 CS1 SCN.5 w0 j4 M0 J[] 0 d27.1790009 73.2419968 m125.8919983 73.2419968 l125.8919983 194.6319885 l27.1790009 194.6319885 lhSQQ

printpdf

Tribune de Genève le 3 mai 2019

TG Souvenirs Choquens Henri SOUVENIR Henri CHOQUENS 2008 226 3 mai \226 2019) Tj/F0 9 Tf-30.11 -12.34 Td(Malgr351 toutes ces ann\351es ) Tj( de tristesse, merci d222\352tre toujours ) Tj0 -9.5 Td(mon ange gardien.

Voir toutes les célébrités
Ecrire une condoléance

Marianne Thiebaud
Lors de la perte d'un être cher, notre peine est immense. Dans ces moments de douleurs profondes, les gens se rassemblent pour soutenir ceux qui restent. La distance rend ma présence impossible, cependant, j'espère que cette pensée sincère de sympathie et de compréhension pourra vous être d'un certain réconfort. Mes plus sincères condoléances.

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire