En hommage à...

Angelo CIMELLI

 

Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 19 février 2021

TG Avis Cimelli Angelo

Ecrire une condoléance

Henri Duruz
Mon sourire en le voyant sur cette photo accompagne celui que je lui ai toujours connu. Je souris car il est mort à 92 ans alors qu'il y a 30 ans quand je le soignais, il avait peur de mourir. Son ancien médecin.


Raphaël Fiammingo
Très Cher Angelo, Ça a été un privilège et un plaisir de te connaître. Ton esprit et ta vivacité étaient formidables. Tu étais un homme charmant et charmeur, profond et léger, vif et plein d’humour. Dialoguer avec toi était un bonheur. Tu racontais tellement bien tes souvenirs de jeunesse, ton enfance italienne dans la Vieille ville délabrée, tes promenades en montagne, ton amour pour ton métier, pour la beauté du travail bien fait. Peintre en lettres, c’est plus qu’un métier, c’est une définition qui t'allait comme un gant. Tu mettais le verbe en couleur et ton verbe était arc-en-ciel. J’admirais le savant des nuances que tu étais, une espèce de gamme Pantone à toi tout seul, mais en beaucoup plus drôle et pas qu’en peinture. Bon voyage à toi, Cher Ami! Colore-nous de beaux ciels et amuse-toi bien. Ma sympathie à tous ceux qui t’ont aimé.

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire