En hommage à...

Naïm BOUGACHA

 

Avis de décès

printpdf

24 Heures le 25 août 2020

VQ Avis Bougacha Naïm

printpdf

24 Heures le 26 août 2020

VQ Societes Bougacha Naïm LA DIRECTION, LA SECTION DE PHYSIQUE, LE CORPS ENSEIGNANT, LES COLLABORATEURS ET LES 311TUDIANTS) Tj47.9 0 Td(DE L222\311COLE) Tj33.76 0 Td(POLYTECHNIQUE DE LAUSANNE ont le profond regret de faire part du de Na357m) Tj33.51 0 Td(BOUGACHA udian td el as ec tion de Ph ysique Nous assurons af amille notre sympathie et nos plus sinc350res) Tj.9 0 0 1 5.2537999 17.4134007 Tm0 Tc(condol351a) Tj35.87 0 Td(nces. Pour les obs350ques,) Tj42.64 0 Td(veuillez consulter l222avis) Tj22.95 0 Td(de la famille.

Ecrire une condoléance

Zahida Dhahbi
Bien qu'aucun témoignage ne puisse alléger votre douleur tant la disparition de Naïm était inattendue, je tiens à vous assurer de la profonde tristesse portée par la famille Dhahbi qui aurait voulu être à vos côtés en ces moments durs et douloureux. Que dieu vous munisse de la force et patience nécessaires pour endurer le vide laissé par Naïm cher et regretté par ceux qui l'avaient connu


Sabah Bougacha
Tu seras dans mon cœur pour le restant de ma vie. Adieu cher fils de chair, ta tante qui ne t'oubliera jamais, reposes en paix notre Ange


Aida Afrani Jones
La perte des parents laisse des orphelins mais la perte des enfants laisse une douleur et un chagrin que même les mots n'ont pas pu décrire. Courage Yosra et Abdou. Courage à ta maman ton frère et ta jumelle. Courage à tous ceux qui t'ont connu. Allah yarahmek NAÏM


Maher Kayal
J’ai connu Naïm durant des années et tenté de l’aider dans ses choix académiques. Bien organisé et clair dans ses pensées en dépit de ses difficultés, son authenticité m’a toujours profondément touché. Je partage la douleur de mon ami Abdou et lui souhaite beaucoup de courage pour surmonter son épreuve.


Haifa Chaabane
J'ai connu Naim brièvement lors d'une courte visite à Lausanne en 2010. Sa politesse, sa délicatesse et sa courtoisie m'avaient marquées. Le malheur qui vient de bouleverser mes chers Abdou et Yousra nous a pétrifiés. Sachez que nous sommes de tout cœur avec vous. Nous aurions souhaités être à vos cotés en ces moments tragiques mais les circonstances de la vie en ont voulu autrement. Soyez assurés Chers Yousra et Abdou de notre chaleureuse sympathie. Toutes nos plus sincères et profondes condoléances à toute la famille. Repose en paix Naim et que la force soit avec tes parents pour endurer ta douloureuse perte. Allah yarhmik


Hassen Bougacha
Du bleibst immer in unseren Herzen. ich liebe dich mein Cousin RIP


Leila Dhahbi Chaabane
Cher Naim, cher fils et cher étudiant voilà que tu nous quittes car tout simplement tu ne supportes pas l'échec mais tu as oublié que nous ne supportons pas ton départ... Le premier contact était plutôt entre une enseignante et un étudiant extrêmement intelligent ou plutôt un génie. Les rencontres étaient toutes à l'epfl pour des discussions scientifiques que je trouvais très intéressantes. Et je tenais à te voir avec Abdou, ton papa, chaque fois que je viens en Suisse. Et c'était toujours à l'epfl. Mais la dernière, la seule qui n'était pas à l'epfl. On dirait que tu voulais me dire adieu. Tu as tenu bon pour terminer tes études et tu n'y as jamais renoncé. Sois sûr que quand je viendrai en Suisse je passerai te voir mais plus à l'epfl... Adieu mon GENIE. Leila Dhahbi sœur de Yosra


Flavio Cazzaro
Le ciel a pleuré Trop gros de chagrin Ouvrant un chemin A un astre serein Voyage bien Avec nos cœurs Voyage loin Avec bonheur


Yamina DHAHBI LAYOUNI
« TU AS PREFERE MARS A NEPTUNE » Je t’ai rencontré dans tes contrées lointain(e)s Et je t’ai pris pour le meilleur des saints Tu n’avais pas l’air à la noce. Tu trainais la fièvre de ton destin Tant ton regard m’a paru si lointain J’ai mal vécu cette « balafre » Dans l’image du père que je respectais Tu as préféré Mars à Neptune Une tentative superficielle de panser une plaie profonde Je t’ai pris pour un petit frère, un cousin, Non Monsieur ! Vous êtes le fils que je n’ai jamais nourri de mon sein. Vous avez préféré Mars à Neptune Comme une draperie lourde tombant sur le dénouement d’un acte Une masse rigide aspirée par le crépuscule Sans doute, elle tombait, elle cédait au besoin invincible de voir et de souffrir A moins que le monde ne s’écroulât avec ses lois milliaires Je vous salue, Ô lieux quittés avec tant de tristesse, tant que rêves, de projets et tant de soupirs Yamina DHAHBI LAYOUNI


Mourad Bougacha
Mon âme est triste et mon cœur douloureux. Naim sera toujours parmi nous malgré qu'il est dans un autre monde mieux que le notre dans le paradis et dans le Naim comme l'indique son prénom. Je m'associe pleinement à votre chagrin cher oncle et chère famille. Allah yarahmou winaamou


Carlo Foppa
Chères, Chers amis, Lorsque Abdel et Yousra m’ont demandé si je voulais faire une petite allocution à cette cérémonie, j’ai été très profondément touché. Mais de suite un sentiment de panique m’a pris : qui suis-je pour dire des choses pertinentes face à un tel drame ? J’ai été touché parce que c’est un témoignage d’amitié, une amitié sincère qui me lie à eux depuis quelques années, mais c’est aussi un sacré engagement. On s’était connus grâce à la musique, la Sultane, comme on l’appelle à juste titre, m’a appris les bases du Oud. Abdel était toujours discret quand elle donnait ses cours. Progressivement on s’est mieux connus et j’ai découvert un personnage d’une grande richesse, fierté et modestie, des qualités qui se perdent de plus en plus. Je n’ai pas eu l’honneur de connaître personnellement Naïm, mais j’imagine qu’il avait certainement hérité quelques unes des qualités de son père…… Et puis un jour, c’était les 20 ans de ma fille aînée, je les ai invités avec d’autres amis et on a fini la soirée à jouer à danser à faire la fête. Les amis : comment peut-on refuser à de vrais amis de tenter de rédiger quelques lignes dans une situation aussi douloureuse ? Je pense que nous sommes ici toutes et tous en qualité d’amis : de Naïm, de sa mère, de son père et toutes celle et ceux qui ont eu la chance de connaître Naïm. L’amitié est aussi l’empathie, le respect mutuel, l’envie de faire plaisir à l’autre de lui rendre un service. C’est l’empathie qui m’a fait verser des larmes en silence lorsque Yousra m’a annoncé l’horrible nouvelle. Naïm avait choisi la physique, un domaine où la rigueur, la précision, la vérification empirique sont des armes absolues. Moi j’avais choisi la philosophie, qui ne sert pas à grand-chose. Mais pendant mes études j’ai eu la chance de suivre des cours de philosophie de la physique. Cela m’a énormément réconcilié avec une matière dans laquelle j’ai toujours été nul de chez nul. Qu’est-ce que j’aurais aimé en discuter avec Naïm, mais c’est un peu tard hélas… La philosophie et la physique n’étaient pas deux domaines séparés dans l’antiquité, elles le sont devenues beaucoup plus tard. Peut-être un point en commun avec Naïm ? Certes ! Mais il en est un autre qui m’a frappé : la date de son décès coïncide avec celle de ma naissance, le 19 août de…. Il y a longtemps…. Ma thèse m’a permis d’approfondir la pensée d’un philosophe allemand du nom de Hans Jonas, philosophe décédé dans les années ’90 alors que je pensais pouvoir le rencontrer : une fois de plus, hélas trop tard….. Parmi ses nombreux essais, il avait écrit un article intitulé « Du fardeau et de la grâce d’être mortels ». Il y prétendait, à tort ou à raison, que seul l’être humain a la conscience de sa mortalité, de sa finitude. Ce qui représente un fardeau lourd à porter : il ne s’applique pas uniquement à chaque sujet individuellement, mais à toutes celles et ceux que nous aimons, nos parents, nos enfants, nos amis. Mais c’est en même temps une grâce parce que, sachant que nos jours ne sont pas infinis, il faut leur donner de la valeur : chaque aube, chaque coucher de soleil est un cadeau que nous devons valoriser dans le bonheur et dans la douleur. Dans mon ignorance infinie, j’ai cherché l’étymologie de Naïm et j’ai découvert que son prénom signifie Heureux, doux, délicieux ou alors les désirs et plaisirs du paradis. Quel joli choix de la part de ses parents ! Quelle bénédiction ! Et malgré cela nous ne sommes pas maîtres de tout : la preuve ? Naïm nous a quittés trop tôt. La fin du texte est dans la condoléance suivante


Carlo Foppa
Début du texte dans la condoléance précédente. Je ne me souviens plus de mes trente ans tellement c’est loin, si ce n’est d’une chose : ma mère était brusquement décédée alors que je me trouvais tout seul sur le continent Américain. Ce furent à des policiers de me l’annoncer, il était deux heures du matin là-bas et ils m’ont dit que je devais absolument appeler chez moi en Suisse. J’ai vite compris que c’était fini pour quelqu’un des miens : n’ayant ni frères ni sœurs le cercle se rétrécissait…. Papa, Maman, les deux ??? J’ai appelé et mon père a répondu dans le même état que lorsque Yousra m’a appelé pour m’annoncer la terrible nouvelle. J’avais d’abord essayé de comprendre ce qui s’était passé, et j’étais dans l’impuissance absolue de consoler mon père, de le serrer dans mes bras ou de dire quelque chose qui puisse l’apaiser tellement j’étais dévasté. Je me suis donc mis à errer sans but dans une ville qui m’était inconnue, à la recherche de tous les souvenirs que j’avais de ma mère, je pense avoir marché 4-5 heures dans l’obscurité sans savoir où j’allais, en attendant de pouvoir trouver un premier vol en urgence pour revenir. Et ce fut ma première expérience directe, sur ma peau, avec cette finitude, cette mortalité dont parlait Hans Jonas dans « Le fardeau et la grâce d’êtres mortels ». Mais Jonas concluait ainsi son article : « Ceci n’est pas une invitation à compter nos jours, mais à faire en sorte qu’ils comptent ». Alors, en l’honneur de Naïm, faisons en sorte que nos jours comptent pour nous, mais surtout pour lui. Cher Naïm, je n’ai pas eu la chance et le bonheur de te connaître, mais j’aime bien penser que nous aurions été de bons amis. Et si l’étymologie de ton prénom ne m’a pas trahi, j’aimerais bien me souvenir de toi ainsi : Heureux, doux, délicieux ou alors les désirs et plaisirs du paradis. Merci Naïm pour tout ce que tu nous as donné !!!! Carlo Foppa

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire